arbrealettres.wordpress.com
Il était en principe, unique et virtuel (Leconte de Lisle)
Il était en principe, unique et virtuel, Sans forme et contenant l’univers éternel. Rien n’était hors de lui, l’Abstraction suprême. Il regardait sans voir et s’ignorait soi…