arbrealettres.wordpress.com
A mi-chemin (Paul Eluard)
A mi-chemin du fruit tendu Que l’aube entoure de chair jeune Abandonnée De lumière indéfinie La fleur ouvre ses portes d’or (Paul Eluard)