arbrealettres.wordpress.com
Reste (Omar Khayam)
Le vent de mai dénoue la robe de la fleur, Le rossignol est tout joyeux de sa splendeur. Reste donc un instant auprès de cette rose: A peine née, elle a reperdu sa couleur. (Omar Khayam)