arbrealettres.wordpress.com
POÈME PERPÉTUEL (René Char)
POÈME PERPÉTUEL De l’œil du doigt j’étudie des sourires Le petit jour l’herbe endormie Qui se lève à la vue des bêtes La poitrine qui n’a plus faim Qui n’a plus honte …