arbrealettres.wordpress.com
LE BASSIN VERT (Henri De Régnier)
LE BASSIN VERT Son bronze qui fut chair l’érige en l’eau verdie, Déesse d’autrefois triste d’être statue; La mousse peu à peu couvre l’épaule nue, Et l’ur…