arbrealettres.wordpress.com
L’AMI MORTEL (Jean Rousselot)
L’AMI MORTEL A Bernard Milleret. Chaque matin son pas m’éveille Dans cette poitrine de plomb Où le soleil, grand fauve blond, Se fait attendre et m’émerveille. Tout le jour, son p…