arbrealettres.wordpress.com
J’ai couru d’abord (Francis Vielé-Griffin)
J’ai couru d’abord ; j’étais jeune ; Et puis je me suis assis : Le jour était doux et les meules Étaient tièdes, et ta lèvre aussi ; J’ai marché, j’étais grave, Au pas léger de l’amour ; Qu’…