arbrealettres.wordpress.com
Alors (Gilbert Vautrin)
alors j’appelle un nom dans l’ombre mais comment dire l’imprononçable là où sans rêve passent les rêveurs dans l’ombre sous les yeux j’appelle…