arbrealettres.wordpress.com
PALE ET LENTE, SI PALE EN SA ROBE D’ÉTÉ… (André Rivoire)
PALE ET LENTE, SI PALE EN SA ROBE D’ÉTÉ… Pâle et lente, si pâle en sa robe d’été, Si lente en ses langueurs, oh ! si pâle et si lente, Elle va promenant sa douleur nonchalante, Par les prés sans pa…