arbrealettres.wordpress.com
O mon amour il n’est rien que nous aimons (Georges Schehadé)
O mon amour il n’est rien que nous aimons Qui ne fuie comme l’ombre Comme ces terres lointaines où l’on perd son nom Il n’est rien qui nous retienne Comme cette pente de cyp…