arbrealettres.wordpress.com
Mon crâne se resserre (Marie-Jeanne Durry)
Mon crâne se resserre comme ces têtes mortes que des embaumeurs réduisent à la grosseur du poing. Au bout de mes bras tendus,le mur. Je tourne, et le mur tourne avec moi. De l’autre côté on c…