arbrealettres.wordpress.com
Son souffle était la crinière d’une jument (Charles Dobzynski)
Son souffle était la crinière d’une jument qui forçait les grillages de l’incendie Il s’endormait dans son pelage Crosse folle de gentiane Le vent filière de feu la soulevait la d…