arbrealettres.wordpress.com
Quoi de plus « auguste » (Paul Valéry)
Quoi de plus « auguste » que l’immobilité des feuilles de l’arbuste, au matin calme, quand elles semblent écouter le chant de lumière du soleil s’élevant …