arbrealettres.wordpress.com
A pas lents et tardifs tout seul je me promène (Philippe Desportes)
A pas lents et tardifs tout seul je me promène Et mesure en rêvant les plus sauvages lieux ; Et pour n’être aperçu, je choisis de mes yeux Les endroits non frayés d’aucune trace …