arbrealettres.wordpress.com
L’âpre fureur de mon mal véhément (Philippe Desportes)
L’âpre fureur de mon mal véhément Si hors de moi m’étrange et me retire Que je ne sais si c’est moi qui soupire, Ni sous quel ciel m’a jeté mon tourment. Suis-je mo…