arbrealettres.wordpress.com
Final provisoire (Jean-Baptiste Besnard)
Final provisoire Jamais ne se cicatrisent vraiment Les blessures du cœur. Je succombe peu à peu Aux heures mortelles d’ennui Dont le venin s’instille en moi Minute par minute Au rythme régulier Et …