arbrealettres.wordpress.com
SÉRÉNADE (George Bacovia)
SÉRÉNADE La lune poétise Ta très chère fenêtre… Dans l’ombre je t’attends Comme par le passé Et je fais sangloter Sur mes cordes le chant Qui autrefois peut-être Par le monde t&rs…