arbrealettres.wordpress.com
Appeler où il n’y a personne (Roberto Juarroz)
Appeler où il n’y a personne c’est comme s’appeler soi-même ou sa part la plus farouche : l’ombre de son absence. Et l’appeler là où elle rejo…