arbrealettres.wordpress.com
LE COURANT INFINI (Juan Ramón Jiménez)
LE COURANT INFINI Je le recueille en moi, à mon heure, entre les deux rives de mon âme et de son image infinie ; je le recueille en moi, pur, comme si, en lui, le temps obscur et long des ho…