arbrealettres.wordpress.com
Coule, légère, ô vie qu’on ne sent point (Fernando Pessoa)
Coule, légère, ô vie qu’on ne sent point, ruisseau au mouvant silence, glissant sous des arbres oublieux ! Coule, caressante, âme que nul ne connaît, murmure que nul ne peut voir derrière le…