arbrealettres.wordpress.com
OBSCUR DÉJÀ (Juan Ramón Jiménez)
OBSCUR DÉJÀ Crépuscule du soir. Sur les hauts peupliers roucoulent les tourterelles. À peine, çà et là, bercées dans la brise, des cimes d’or légères. Un pépiement perdu, là-haut ; en …