arbrealettres.wordpress.com
TRISTE SOIR (George Bacovia)
TRISTE SOIR La femme chantait comme une barbare En le café vide tard dans la nuit, Comme une barbare, à déchirer l’âme… Et quelle révolte autour, quelle flamme !… Les tympanons hu…