arbrealettres.wordpress.com
Je me suis approché au plus près de l’arbre (Jean Lavoué)
Je me suis approché Au plus près de l’arbre Jusqu’à entendre souffler Dans les veines du bois Le vent de l’allégresse Peut-être un jour sera Frémissement …