arbrealettres.wordpress.com
LE RÉMOULEUR (Pier Paolo Pasolini)
LE RÉMOULEUR Le matin est d’une pâleur qui à midi est d’or, puis plus rien qui nous attende : sinon mon nez de caoutchouc, ma bicyclette (et mon cri) font de tout ce temps une so…