arbrealettres.wordpress.com
Regardons-le (André Durand)
Il s’est posté sur la plus haute feuille pour en toiser le monde: il est à peine plus gros qu’un insecte, ses ailes dont il se grise laissent encore passer du jour, son jaune est frais …