arbrealettres.wordpress.com
L’inconstant (Pablo Neruda)
L’inconstant Mes yeux s’en sont allés derrière une brunette qui passait. Était de nacre noire, était raisin violet. De sa traîne de feu elle a fouetté mon sang. Après toutes les filles …