arbrealettres.wordpress.com
Comme ils étaient extravagants (Lionel Ray)
Comme ils étaient extravagants, ces arbres d’encre, ces bouffées de fête tu regardais de loin vivre les gens. L’heure qui passe ne passe pas et les pas sont tou…