arbrealettres.wordpress.com
Ah combien j’étais fou (Tommaso Landolfi)
Ah combien j’étais fou, moi qui cherchais parfois A te représenter : tu n’es pas de la terre, Tu n’as pas nom humain, ton beau visage Est le soleil épars sur les choses, Ta voix e…