arbrealettres.wordpress.com
O femme, voici mon coeur (José Marti)
O femme, voici mon coeur. Je sais : tu le blesseras ; Il devrait être plus grand Pour le blesser davantage ! Parce que, ô âme tordue, Dans mon coeur miraculeux, Plus profonde est la blessure…