arbrealettres.wordpress.com
Chanson d’Après-midi (Charles Baudelaire)
Quoique tes sourcils méchants Te donnent un air étrange Qui n’est pas celui d’un ange, Sorcière aux yeux alléchants, Je t’adore, ô ma frivole, Ma terrible passion! Avec la dévotio…