arbrealettres.wordpress.com
La chevelure (Charles Baudelaire)
La chevelure Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure! Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir! Extase ! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure Des souvenirs dormant dans cett…