arbrealettres.wordpress.com
Quelle horreur (Patrizia Cavalli)
Quelle horreur d’imaginer deux corps qui font l’amour en proie au besoin que quelque chose se passe s’accomplisse et puis effilochés par une satisfaction se recomposent dan…