arbrealettres.wordpress.com
LE COEUR DE CE QUI EXISTE (Alejandra Pizarnik)
LE COEUR DE CE QUI EXISTE ne me livre pas, minuit très triste, à l’impur midi blanc (Alejandra Pizarnik)