arbrealettres.wordpress.com
Ivre (Henri Thomas)
Ivre, les yeux ouverts dans la maison stérile, n’évitant pas les feux dans le creux des collines, si je tiens un roseau leur souffle le consume et laisse dans ma chai…