arbrealettres.wordpress.com
RUTILE (Jacques Lacarrière)
RUTILE Sang séché. Fièvre figée du feu. Gisant des clairs filons où ton destin s’éploie. Oui. Gisant aux mains jointes des ères. Toi, le glas du soleil, le tocsin des calcaires. (Jacques Laca…