arbrealettres.wordpress.com
LE SONGE (Evariste Parny)
LE SONGE Le sommeil a touché ses yeux ; Sous des pavots délicieux Ils se ferment, et son coeur veille. A l’erreur ses sens sont livrés. Sur son visage par degrés La rose devient plus vermei…