arbrealettres.wordpress.com
De lentes hirondelles (Cesare Pavese)
De lentes hirondelles volent sur le terne crépuscule. Jamais je ne serai plus morne: seulement un peu plus fatigué, à l’agonie finale. Ce n’est pas lâcheté: les moribonds qui se laissen…