arbrealettres.wordpress.com
Qu’on ne frappe plus à mon coeur (Philippe Léotard)
Qu’on ne frappe plus à mon coeur ce n’est que de mes coups qu’il bat. La porte était ouverte, mais mon sang vous mentira. Mon âme n’est même pas à moi, et si ma vie vous est offerte, elle est sous …