arbrealettres.wordpress.com
La nuit triste a le goût souterrain de la fièvre (Albert Ayguesparse)
La nuit triste a le goût souterrain de la fièvre Et l’ombre des oiseaux picore les cadavres Sur les places tendues de lourds filets de soie Où l’on pend les miroirs affamés de lumière. …