arbrealettres.wordpress.com
Je me souviens du soir où je t’ai vainement attendue (Georges Rodenbach)
Je me souviens du soir où je t’ai vainement Attendue en un parc aux pensives allées Dont les arbres pleuraient leurs feuilles en allées Et miraient leur douleur dans le bassin dormant. O soir…