arbrealettres.wordpress.com
Au cœur des ténèbres plus qu’obscures (Ko Un)
Au cœur des ténèbres plus qu’obscures une fleur s’épanouit dans son cri solitaire et là, tout près et rouge, une fleur s’épanouit sans rien dire (Ko Un)