arbrealettres.wordpress.com
Centrée (Charles Juliet)
centrée et combien grave tes yeux ta faim comme un puits un gouffre immergés tous deux au plus reculé d’un silence qui repousse le monde la calme tension de ton écout…