arbrealettres.wordpress.com
Mourant d’amour (Anonyme)
Mourant d’amour, Mon corps à une ombre Est réduit, Et pourtant, aux pas de l’aimée Cette ombre ne peut s’attacher. (Anonyme) Illustration