arbrealettres.wordpress.com
Où sont tes peupliers hauts de quinze cents mètres (Hughes Fouras)
Où sont tes peupliers hauts de quinze cents mètres, Tes champs pleins de Sioux et de courges scalpées? Charmant pays de mes vacances enfantines, Tu m’apparais comme un village de poupées. Tou…