arbrealettres.wordpress.com
Mortelle (André Frénaud)
Mortelle Pour charmer ta chevelure de luciole, Deborah, toute la mer a ourlé ses tempêtes en dentelles à tes genoux. (André Frénaud)