arbrealettres.wordpress.com
L’homme, une fois sorti de la poussière (Gilles de Obaldia)
L’homme, une fois sorti de la poussière, a inventé le plumeau pour ne pas y retourner (Gilles de Obaldia) Découvert chez la boucheaoreilles ici