arbrealettres.wordpress.com
Il en fut comme d’un crépuscule (Juan Ramón Jiménez)
Il en fut comme d’un crépuscule immense d’or allègre, qui se serait, soudain, éteint tout entier en un nuage de cendre. — Il m’en resta cette tristesse des désirs brûlants,…