arbrealettres.wordpress.com
Sieste éternelle (Jules Laforgue)
Sieste éternelle Le blanc soleil de juin amollit les trottoirs. Sur mon lit, seul, prostré comme en ma sépulture (Close de rideaux blancs, oeuvre d’une main pure), Je râle doucement aux extas…