arbrealettres.wordpress.com
Chanson pour un soir de clair de lune (Edmond Jabès)
Tu déplaces les rues. La ville est un labyrinthe. J’aboutis toujours à ta rue. Tu changes de nom. Les jours sont mes échelons. Ta fenêtre est si haute. Je ne cesserai pas d’apprendre à …