arbrealettres.wordpress.com
OBITUAIRE DU TEMPS PRÉSENT (Paul Auster)
OBITUAIRE DU TEMPS PRÉSENT Pour lui c’est tout un — où il commence et où il finit. Blanc d’oeuf, le blanc de son oeil : il dit lait d’oiseau, sperme coulant de sa propre pa…